Continuité écologique sur le Rhin : la riposte des ONGs !

En vue de la prochaine conférence des Ministres, qui aura lieu à Amsterdam en 2020, les ONG de protection de l’environnement du bassin rhénan en faveur de la continuité écologique du Rhin supérieur viennent de publier une position commune, dans laquelle elles font connaître leurs exigences.

En effet, lors de la dernière réunion plénière de la CIPR à Malbun en juillet 2019, la France a communiqué son plan général pour la restauration de la continuité écologique du Rhin entre Rhinau et Vogelgrün. Malgré la mise en place du nouveau « Plan Rhin Vivant », que les ONG saluent et approuvent, elles déplorent que l’échéance de 2020 initialement prévue, ni aucune autre échéance, ne figure plus dans le programme français.

Par conséquent, les ONG exigent que tous les travaux nécessaires pour garantir la continuité écologique et la réimplantation de populations de saumons en équilibre naturel dans le bassin du Rhin jusqu’à Bâle soient terminés fin 2025. Elles demandent également  que soient prévus une clause de révision pour fin 2022 et un rapport d’étape.

>> Pour plus de détails, lire la position des associations (disponible en Français et en Allemand uniquement)

>> Lire aussi nos précédentes news sur le sujet :
news du 25 juillet 2019 : la France pointée du doigt à la CIPR
news du 28 juillet 2019 : La France doit redoubler d’efforts pour rétablir le débit écologique du Rhin

>> Voir le Flyer en français de présentation du Plan Rhin Vivant

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.