Effacement du barrage de Blois

Fleuve Loire, Loire-et-Cher, France, 2005

Le barrage mobile de Blois, créé en 1970 dans le département du Loir et Cher, avait pour vocation de créer une base de loisirs. Relevé de juin à octobre, il représentait un obstacle à la migration du saumon. Une passe à poisson existait en rive droite, mais elle était non fonctionnelle. Celle de la rive gauche n’a jamais été réalisée.

Cet obstacle avait été identifié comme l’un des points noir à traiter en priorité dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature (Plan de Gestion des poissons migrateurs 2003-2007). D’après les experts du Conseil Supérieur de la Pêche, aucune solution technique n’était envisageable. Le collectif “l’avenir du fleuve se construit sans barrage” s’est donc opposé au renouvellement de la concession accordée au Conseil Général 41, gestionnaire du barrage, et qui arrivait à son terme le 17 Avril 2005. Celle-ci n’a pas été renouvelée. L’arrêté Préfectoral du 14 avril 2005 a ordonné la remise en état du site et le maintien des vannes en position effacée jusqu’aux travaux de démantèlement.