logo Living Rivers Europe

Réunion conjointe des directeurs maritimes et directeurs de l’eau : LRE demande un engagement pour une hausse des ambitions pour la restauration des rivières

En amont de la réunion conjointe des directeurs maritimes et directeurs de l’eau le 29 novembre 2022, la coalition living Rivers Europe adresse une lettre aux directeurs de l’eau leur demandant  de s’engager dans les délibérations du Conseil sur la proposition de la Commission européenne pour la loi sur la restauration de la nature afin de :

● Relever l’objectif de suppression des obstacles à 15 % de la longueur des cours d’eau de l’UE (178 000 km de rivières libérés) d’ici 2030 et de le rendre juridiquement contraignant ;
● Supprimer la mise en avant des dérogations accordées pour l’atteinte des objectifs de la directive-cadre sur l’eau et au règlement RTE-T afin de garantir une mise en œuvre adéquate ;
● Donner la priorité aux suppressions d’obstacles en fonction du potentiel écologique, en particulier la connectivité entre les écosystèmes marins et d’eau douce ;
● Augmenter les objectifs intermédiaires en pourcentage pour la restauration d’habitats d’espèces, et raccourcir le délai pour atteindre 100 % ;
● Reconnaître la nécessité d’élargir le soutien financier de l’UE pour la restauration des cours d’eau à écoulement libre, par la mise en place d’un financement dédié à la restauration de la nature.

Concernant les dérogations aux objectifs de la DCE :

● Utiliser pleinement les mesures prévues par la directive-cadre sur l’eau et les autres règles de l’UE pour amener les eaux européennes à un bon état le plus rapidement possible et au plus tard en 2027.
● Effectuer une analyse coûts-avantages appropriée avant d’appliquer les dérogations et inclure dans la prise de décision les coûts à long terme, tels que les coûts liés au changement climatique.
● Réaliser une analyse économique appropriée et mettre en place des instruments économiques de compensation pour le secteur du charbon et des redevances adéquates pour le prélèvement d’eau de refroidissement qui tiennent compte des coûts externes d’exploitation. Affectez les recettes à des mesures de restauration.

Lire la lettre  (en anglais)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.