La Durance – les rivières malades de l’humain ? Une renaturation est-elle possible ? Conf débat le 26 février

Conf débat : La Durance – les rivières malades de l’humain ? Une renaturation est-elle possible ?

La Durance une rivière contre nature

Nous sommes plus de 3 millions à en dépendre pour notre plus grand confort  (extraction de granulats, irrigation, forage pour l’eau potable, refroidissement des réacteurs nucléaires de Cadarache, etc..), pour cela les humains en ont fait la rivière la plus aménagée de France avec des kilomètres d’infrastructures (seuils, digues, barrages, retenues, ponts, routes et autoroutes, habitations, entrepôts, usines etc..) pour un kilomètre de rivière.

Les humains mettent une pression considérable sur les cours d’eau en les exploitant. C’est 90% de l’eau de la Durance qui est détournée pour majoritairement produire de l’électricité .

Peut-on continuer dans cette direction prise il y a plus de 5 siècles et accentuée ces 70 dernières années ? Un autre regard, une autre manière de se comporter à l’égard de nos rivières et en  particulier de la Durance, est envisageable. Nous allons en débattre, pour cela nous vous proposerons en amont, quelques pistes de réflexions, notamment à partir des exposés de notre invité Roberto Epple (hydrobiologiste, président fondateur du réseau European Rivers Network (ERN) président de SOS Loire Vivante) mais aussi des membres de notre association (SOS Durance Vivante).

Pour ceux et celles qui souhaitent en savoir plus, vous pouvez d’ores et déjà vous rendre sur notre site : sosdurancevivante.org

Sinon rendez-vous le samedi 26 février à Manosque, salle des tilleuls 14h30. Nous nous conformerons aux obligations sanitaires du moment

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.