Barrage « le nouveau Poutès » : observation de la longeur de la retenue

> voir la vidéo (survol)

Seulement depuis la deuxièmes semaine de mars il a été possible de turbiner. En effet, depuis la fermeture des vannes, l’Allier n’avait jamais dépassé le débit réservé (5m3/sec). Selon EDF les tests de fonctionnement se sont avérés positifs.

Le 15 mars, avec un débit total de 15m3/sec, nous avons pu observer la création d’une retenue sur quelques centaines de mètres. Plus en amont, l’Allier, plus profond qu’en mode ‘transparence’ du barrage sur quelques centaines de mètres, reste dans son ancien lit mineur avec un bon courant favorable à la migration.

Jeudi le 24 mars, cette fois avec un débit total de l’Allier de 10M3/sec, SOS Loire Vivante a survoler le site à haute altitude avec un drone pour mieux observer l’évolution du lit et la zone de rétention de l’eau. En plus, avec l’autorisation d’EDF nous avons effectué un vol en basse altitude au plus près du barrage et de la prise d’eau. Les observations du 15 mars ont été confirmé.

> Regardez la Vidéo « Survol de l’Allier en amont du barrage de Poutès »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.